Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 16:54

TP perso 2013 Capote

Samedi 30 Novembre 2013, la veille du 1° Décembre, je me suis aperçut que le Dimanche serait : le 20° anniversaire de l'opération d'Act Up-Paris, sur l'obélisque de la place de la Concorde à Paris.

J'ai fait imprimé une planche de 30 timbre timbres (20 grammes France) au carrée d'encre.

Ces timbres ont 2 bandes de phosphores.

TP perso 2013 Capote lettre oblitéré

J'ai réalisé 12 enveloppes - Oblitérés 1/12/2013 (cétait un Dimanche)

TP perso capote feuille

feuile de 30 timbres

En lien, une vidéo de l'action :

http://www.ina.fr/video/PAC02035225

 


Repost 0
Published by sida-philatelie-france - dans Timbres personnalisés
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 16:37

TP perso 2013 A cure

HAART (Highly Active Antiretroviral Therapie) = Thérapie antiretrovital à haute action

PrEP = Pré exposition prophilaxie

Tasp = Traitement comme prévention

A Cure Now = un traitement Maintenant

 

J'avais prévu ce timbre personalisé pour le 1° décembre, j'ai choisi l'anglais car c'est plus court que le Français; le timbre est une petite surface.

Le 1° tirage est de 10 timbres (Monde 20 grammes) pour voir le rendu. Puis j'ai demandé 30 timbres (20 grammes France - feuille de 30 timbres). Il y a eu une erreur, les feuilles pour l'impression de 30 n'étant pas disponible; ils m'ont imprimés à la place 3 planches de 10 timbres (20 grammes Monde). De plus le premier tirage est différent, il est plus centré vers le bas, je l'ai intégralemnt utilisé pour l'oblitération du 1° décembre 2013. Anecdote : j'ai payé le tarif France 20g. Ces timbres ont 2 bandes de phosphores.

Perso 2013 différent 1 et 2 tirage timbres

Les deux tirages : à gauche bien centré plus bas (10 timbres) - à droite centrage plus haut (30 timbres)

TP perso 2013 A cure lettre oblitéré

J'ai réalisé 14 enveloppes - Oblitérés 1/12/2013 (cétait un Dimanche) - dont 2 vers l'Espagne

Tp Personalisé Dec 2013 planche 20g monde

feuille de 10 timbres

Repost 0
Published by sida-philatelie-france - dans Timbres personnalisés
commenter cet article
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 12:22

Le 20 Mai 1983, la revue Science publiait les deux premiers articles décrivant le virus du Sida, c'est l'acte de naissance scientifique officiel de la découverte du virus du Sida.

J'ai réalisé 10 enveloppes qui ont toutes oblitérées au bureau de Poste du Musée du Louvre (le Lundi 20 Mai 2013 étant férié, toutes les postes était fermés).

TP personalisé 2013 lettre

 

Sida 2.0La découverte du virus, extrait de : Sida2.0 – Regard croisés sur 30 ans d'une pandémie par Didier Lestrade & Gilles Pialoux – Fleuve Noir Docs - Pages 71 à 72 & 421 à 423

 

Gilles Pialoux 3 Janvier 1983 : un ganglion pour l'histoire

Excision du ganglion cervical de BRU qui permit l'isolement du virus du Sida, baptisé alors LAV, pour Lymphadenopathy Associed Virus.

Revenons sur ce moment clé de la découverte du virus. L'histoire est raconté par Mirko Grmek dans son Histoire du sida (op. Cit.) : « Fançoise Brun-Vezinet, alors chef de travaux du laboratoire de virologie à l’hôpital Claude-Bernard, proposa à Luc Montagnier une collaboration pour la recherche du rétrovirus chez les malades atteints du sida et, surtout, chez ceux qui en présentaient les signes précurseurs dans l'appareil lymphatique ... C'est donc à la Pitié* que, le 3 janvier 1983, on fit l’excision d'un ganglion cervical chez un homme de 33 ans, M. BRU... (désigné dans les textes publiés par l'anagramme RUB), qui depuis décembre 1982 présentait des troubles mineurs mais néanmoins suffisants pour suspecter le sida dans sa forme lymphadénopatique initiale. Le patient avait des relations avec plus de 50 partenaire par ans. Voir annexe 3

Les prélèvements furent envoyés à Pasteur et, selon Christine Rouzioux, c'est Luc Montagnier lui-même qui les mit en culture. Il descendit ensuite au laboratoire de Françoise Barré-Sinoussi pour lui demander de mesurer l'activité transcriptase reverse – cette activité enzymatique qui signe la réplication d'un rétrovirus – dans la culture du ganglion de BRU. Ce qu'elle fit régulièrement. L'activité fut perceptible dès le 7e jour ( ou 14e selon les versions) de culture (activité mesurée en coups par minute ou CPM). « D'après les notes de laboratoire rédigées au jour le jour par Françoise Barré-Sinoussi, elle remarqua le 25 janvier 1983 que les lymphocytes mis en culture produisaient de la transcriptase inverse. L'activité de cette enzyme était au départ très faible. Elle grandit jusqu'au 7 février puis commença à diminuer. C'était surprenant et même inquiétant, car le HTVL, le seul rétrovirus humain connu jusqu'alors, se comportait différemment : il incitait les lymphocytes à se multiplier et à augmenter de ce fait la production de la transcriptase inverse. Ce nouveau virus semblait agir autrement sur les lymphocytes : il les tuait. Selon Barré-Sinoussi, dès ce moment le soupçon était né que le virus en question ne ressemblait pas au HTLV de Gallo » (Grmek, op. Cit.).

Puis d'autres fragments furent mis en culture, d'abord de BRU puis d'autres malades. Dès le 4 février 1983, le pasteurien* Charles Dauguet fit des photographies du nouveau virus au microscope électronique sur lesquelles les membres du sous-groupe du samedi matin s’émerveillèrent.

On imagine mal aujourd'hui, vingt-huit ans après, l'excitation de cette petite équipe ! En fait le Pr C. Rouzioux tempère aujourd'hui les sentiments du groupe en ce début d'année 1983 : « on état convaincus que cela traduisait quelque chose mais quoi ? On ne savait pas ce que signifiaient ces CPM, ce que cela voulait dire scientifiquement. Chez ces malades on isolait bien d'autres virus, et en très grande quantité, comme le cyto-mégalovirus qui poussait très rapidement chez ces patients fortement immunodéprimés. » Mais le mérite de Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi, c'est aussi de n'avoir fermé aucune des hypothèses rétrovirales.

Cette affaire du ganglion portée par les virologues de Bichat* à l'Institut Pasteur est déterminante, même si sur la chronologie des faits et la responsabilité des uns et des autres, il est difficile en 2011 de rapporter une seule et unique version. Comme si finalement les différents intervenants, cliniciens, virologues, pasteuriens, n'avaient pas pris la mesure de l’événement qui allait s'inscrire dans l'histoire, personne n'a pris le soin de réecrire ce moment de la découverte du virus du sida.

Quelques mois plus tard, le 20 mai 1983, deux publications paraissent dans le même numéro de la prestigieuse revue Science . Elles sont signées de deux équipes concurrnetes celle de luc Montagnier en France et celle de Robert Gallo aux Etats-Unis. Mais une seule découverte, un seul virus nouveau apparaît, c'est le LAV français. Pour le virus américain, le HTLVIII, qui s'avérera après des années de polémiques et conflit juridique (1983-1994) être le même, il faut attendre une autre publication en mai 1984, soit un an plus tard.

 

* (Hôpital de la Pitié Salpêtrière – Insitut Pasteur – Hôpital Bichat)

 

ANNEXES 3

Retour sur le ganglion et la découverte originelle

 

Gilles Pialoux : Si tout le monde s'accorde pour dire que le ganglion est passé du cou de monsieur BRU – bien que celui-ci ne souhaitât pas que la moitié de son patronyme passe à la postérité -,à l'Institut Pasteur, les versions de la découverte du VIH sur ce prélèvement divergent. L'événement est si important qu'on peut, par approches successives, donner une grande partie de la vérité :

 

1. D'abord la date... Pour incroyable que cela puisse paraître, plusieurs versions circulent : pour certaines majoritaires et non des moindres, tout s'est passé le lundi 3 janvier 193 ; c'est le cas de la lecture devant le comité Nobel de Luc Montagnier, le 8 décembre 2008, de Jean-Claude Chermann dans plusieurs entretiens, de L'Histoire du sida de Mirko Grmek et auss, page 50 du livre de Bernard Seytre (op. Cit.). Mais que se passait-il d'autre le 3 janvier 1983 ? en dehors de ce qui figure ici, issu probablement de la tête féconde des différents intervenants : Willi Rozenbaum, Françoise Brun-Vézinet, Christine Rouzioux et les pasteuriens ? Avaient-ils seulemnt conscinece qu'ils allaent influencer l'histoire ? Impossible de le vérifier aujourd'hui. Le 3 janvier 1983, Time consacrait sa couverture à l'ordinateur, la France dotée d'une loi sur la protection de l'épargene Sheila chantait Glori Gloria à l'académie des neufs* ! Ans la thèse de Christine Rouzioux, on lit : «  Nous avons apporté le 4 janvier 1983 le ganglion de monsieur BRU... » Il est même fait état (Libération** du 29 juillet 2011) d'un transfert de l'historique ganglion qui serai intervenu le 5 janvier 1983...

 

2. Qui a porté le ganglion ? Tous les éléments convergent pour penser que c'est Françoise Brun-Vézinet, et nul autre, qui a porté - « dans une veille Coccinelle*** bleu pourrie », nous -t-elle précisé – le ganglion vers l'Institut Pasteur.

 

3. Qui réceptionne le Ganglion ? Sur ce point, toutes les versions convergent : c'est Luc Montagnier, probablement en l’absence de Jean-Caude Chermann... « café ». Les versions divergent aussi sur ce qu'il consommait. Ce dernier en convenant dans les interviews : « Luc Montagier a dissocié le ganglion, l'a mis en culture et l'a transmis à notre laboratoire », interview de Jean-Claude Chermann dans Le Figaro** du 19 juillet 1992 cité par Bernard Seytre (op. Cit.).

 

4. A quelle heure le ganglion est-il arrivé à l'Insitut Pasteur ? Probablement tard dans la soirée si l'on en croit les différents récits, y compris celui de Luc Montagnier dans ses entretiens avec Pierre Bourget. Il semble aussi que la mise en culture de ce ganglion ait obéi à des procédures écrites déjà routinières dans ce laboratoire qui travaillait sur les rétrovirus même si d'aucuns considéraient qu'il était à l'ombre du grand laboratoire américain de Bob Gallo.

 

5. Qui était le patient « BRU » ? Et qu'elle maladie présentait-il ? BRU était selon Jean-Claude Chermann (op. Cit.) un « styliste homosexuel, qui avait un grand nombre de partenaires, et faisait de nombreux séjours à New York. ... Il s'était réveillé un matin avec un énorme ganglion à la base du cou ». Quant au stade de la maladie probablement majeur dans la découverte ? On disait à l'époque LAS ou lymphabenopathy syndrome puis plus tard sida. Dans la demande de brevet européen numéro 84401834.1 déposé le 14 septembre 1984 par l'Institut Pasteur devant l'office européen des brevets, on apprend que BRU avait un antécédent de plusieurs épisodes de gonorrhée et avait été traité pour la syphilis en septembre 1982 et qu'il avait indiqué qu'il aurait eu « plus50 partenaires sexuels par an et qu'il a voyagé dans de nombreux pays ».

 

6 Quand l'activité antirétrovirale apparaît-elle sur les cultures du ganglion de BRU ? Quand le virus serait-il réellement isolé à l'Institut Pasteur ? Pour Jean-Claude Chermann (in www.enquetedesante.com daté octobre 2010) le récit est assez clair : « Nous avons pris des mesures tous les 3 jours ... absolument rien jusqu'au 15e jour où une trace de transcriptase reverse est enfin révélée. Au 20e jour (NDR : ce qui fait un isolement officiel du VIH probablement entre le 20 et le 23 janvier 1983) nous avons observé un pic, certes faible mais présent. Mais au 24e jour les cellules ont commencé à disparaître. Et oui le virus était un tueur ! » Thèse que nous ont confirmée Christine Rouzioux et Françoise Barré-Sinoussi. Dans cette même demande de brevet qui était l'objet de bien des analyses rétrospectives : « Après quinze jours de culture, on a détecté une activité de reverse transcriptases dans le liquide sur l'agent de culture ». Et ce en utilisant pour l'histoire des techniques mises au point et publiées par Robert Gallo pour le HTLV1.

 

* TV Game - ** French newspapers *** Wolksvagen car : Bug

cover-enclosure

sci2

sci1

Liens Article F. Barré-Sinoussi et al.

http://aliveandwellsf.org/articles/classics/montagnier_isolation_1983.pdf

Je ne trouve pas l'article deR. C. Gallo et al. de 1983, seulement l'abstract

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6601823


 

Repost 0
Published by sida-philatelie-france - dans Timbres personnalisés
commenter cet article
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 10:30

Le 20 Mai 1983, la revue Science publiait les 2 premiers articles décrivant le virus du Sida, c'est l'acte de naissance scientifique officiel de la découverte du virus du Sida. Voir enveloppe.

Perso 2013 - 20g france

Timbres personalisé "mon timbre à moi" - Réalisé au Carrée d'Encre (Paris), le 18 Mai 2013.

Feuille de 30 timbres - 20 grammes France - 45mm x 38mm - Ces timbres ont 2 bandes de phosphores.

Perso 2013 feuille

Feuille de 30 timbres

Perso 2013 - 20g Monde

Premiere version, 20 grammes Monde, l'imprimante était en panne au Carrée d'Encre (impossible de faire des formats horizontaux), conséquence le visuelle est plus petit. tirage : une feuille de 10 timbres.

Perso 2013 - 20g Monde feuille

ATTENTION : ne pas frotter les timbres, l'encre s'en va !!!!

 

 

Repost 0
Published by sida-philatelie-france - dans Timbres personnalisés
commenter cet article
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 10:27

Pour le 1° Décembre 2012 Journée Mondiale de lutte contre le Sida, qui était un Samedi, j'ai réalisé ces enveloppes avec mon timbre personalisé. Surprise lorsqu'elle ont réellement voyagé, il y a un code barre. 

TP Perso 1 dec France

TP Perso 1 dec France voyagé + fleche

France Lettre 20 grammes

15 exemplaires dont 3 circulés

TP Perso 1 dec monde

TP Perso 1 dec monde voyagé + fleche

Monde 20 grammes

8 exemplaires dont 3 circulé

TP Perso 1 dec + 1994

 

TP Perso 1 dec + 1994 voyagé + fleche

Purement philatélique

4 exemplaires dont 2 circulés

 

 

Repost 0
Published by sida-philatelie-france - dans Timbres personnalisés
commenter cet article
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 10:20

Ces timbres semi officiel sont à imprimés avec son imprimante personel. Les visuels sont proposés par la la Poste, et change régulièrement. Ne pas confondre avec "Mon timbre à Moi" ou vous prposé votre visuel.

Le visuel était disponible au moins en 2011 (validité 05/10/2011)

voir démonstration sur site de la poste

https://boutiqueducourrier.laposte.fr/montimbrenligne/demo

 

 

Perso 2011

Tarif 0,58€ pour lettre < à 20g pour la France

Perso 2011-2

Tarif 0,95€ pour lettre < à 50g pour la France (capture)

 

Repost 0
Published by sida-philatelie-france - dans Timbres personnalisés
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 13:11

0 - Timbres personalisé les 3 versions

J'ai réalisé ce timbre personalisé à partir de morceau de timbre émis par les Postes : Suriname, Chine, Serbie, Cap Vert Cambodge. J'ai scanné, coupé, bidouillé pour arriver à ce résultat. Ces timbres ont 2 bandes de phosphores.

Ils sont différents

1- TP personalisé France ITVF

Le Premier a été commandé (le 2/03/2012) via le site web Phi@poste est imprimé à Périgeux par l'ITVF.

1 feuille de 30 timbres, le centrage automatique a mangé une partie du montage phographique original.

2 -TP personalisé France carrée d'encre

Le second a été imprimé dans la boutique de la Poste : Le Carrée d'Encre à Paris le 10/11/2012.

1 feuille de 30 timbres, les couleurs sont moins vive

3 - TP personalisé Monde carrée d'encre

Idem, feuille de 10 timbres Monde

TP personalisé France Planche ITVF

Feuille ITVF - Perigueux

TP personalisé feuille France carrée d'encre

Feuille 30 timbres - Carrée d'Encre

TP personalisé carrée d'encre Monde

Feuille de 10 timbres Monde - Carrée d'Encre

Il n'existe pas de tarif CEE

Repost 0
Published by sida-philatelie-france - dans Timbres personnalisés
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 19:16

TP Perso Grande cause ITVF - Marianne Lamouche

Provenant de feuille

TP Perso Grande cause ITVF - Marianne Lamouche détail

Mention ITVF (Imprimerie des Timbres-poste et Valeurs Fiduciaires)

Il y aurait eu 50 feuilles de 50 Timbres imprimés.

 

TP Perso Grande cause Philaposte - Marianne Lamouche

TP Perso Grande cause Philaposte - Marianne Lamouche détai

Mention Philaposte, il y aurait une 500 feuillets de 10 timbres imprimés.

Repost 0
Published by sida-philatelie-france - dans Timbres personnalisés
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 19:36

france-7-pers

 

Tarif 0,95€ pour lettre < à 50g pour la France

Repost 0
Published by sida-philatelie-france - dans Timbres personnalisés
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 03:51
timbre-sida-black.jpg timbre-sida-blanc.jpg
Marianne de Lamouche et Photo Timbres 0.86€
C'est vers la fin des années 1970, en photographiant son ami Richard Gere alors débutant, qu'Herb Ritts s'impose dans le milieu de la photographie. Publié dans les plus grands magazines de l'époque, le cliché séduit par son style épuré et lumineux. Soucieux de se construire une véritable identité photographique, Herb Ritts travaille avec acharnement. Ses domaines de prédilection sont ceux de la mode et des stars, qu'il n'hésite pas à mettre les personnalités dans des postures inédites. - mais il fait aussi des images d'inconnus à la plastique avantageuse.En 1994, le photographe publie 'Africa', ouvrage dédié à l'Afrique présentant paysages, hommes et animaux illuminés. Plusieurs rétrospectives ont été consacrées à l'artiste, décédé en 2002, afin de rendre hommage à son travail original et consciencieux.

Black-feuillet.jpg          White1-feuillet.jpg

Feuillet de 10 Timbres

http://www.letimbrepostepersonnalise.fr/PageEntre.html

Cliquer sur la gauche sur le menu : Sida

Repost 0
Published by sida-philatelie-france - dans Timbres personnalisés
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de sida-philatelie-france
  • Le blog de sida-philatelie-france
  • : La philatélie permet aussi de lutter contre le Sida. Un timbres, des oblitérations... ce sont des messages de prévention.
  • Contact

Recherche